Notes sur les élections britanniques (13-12-2019)

1. Le parti conservateur sous la direction de Johnson est largement gagnant, le Labour largement perdant (Tories 44%, Labour 32%, ce qui en sièges est dévastateur). Il y a défaite ouvrière d’autant qu’à la base, la campagne Labour avait une tonalité souvent « classe contre classe », tout à fait justifiée.

2. La cause de cette défaite est le Brexit. Le Brexit a été au départ la manœuvre suprême de la classe dominante pour engluer et repousser la renaissance soudaine du Labour comme parti ouvrier de masse, le premier d’Europe et de loin, avec l’investiture de Corbyn. Cette manœuvre a démultiplié la crise de l’État, de l’impérialisme britannique, et aussi de l’UE, de manière incontrôlée pour ses promoteurs, mais en chassant le Labour de son assise électorale ouvrière séculaire, elle vient hélas de réussir sur son premier objectif. Le transfert du vote ouvrier vers les Tories via le Brexit est une régression, certes dans une situation instable qui va le demeurer.

3. Elle va le demeurer car Johnson reste ce qu’il est, et surtout sa perspective d’arrimage à l’impérialisme nord-américain reste une perspective de déclin convulsif sans issue véritable.

4. Dans ce cadre l’un des premiers problèmes auquel il a à faire face est le spectre de l’éclatement du Royaume-Uni. Le SNP est encore renforcé en Écosse. En Irlande du Nord, la poussée des partis « intermédiaires » (Social Democratic Labour Party et surtout Alliance Party of Northern Ireland), même avec un recul du Sinn Fein (les unionistes protestants reculant aussi), ne va pas dans le sens de Londres. Mais attention : la victoire de Johnson le renforce politiquement, y compris au plan répressif, contre les aspirations irlandaises et écossaises, dans l’immédiat.

5. L’enjeu immédiat essentiel est le devenir politique du corbynisme sans Corbyn. Corbyn fut un leader réformiste honnête et confus. Ses côtés forts – l’ancrage de classe – comptent dans ce sur quoi il faut s’appuyer pour contre-attaquer. L’offensive de liquidation va sans aucun doute se déclencher.

Le 13-12-2019.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Grande-Bretagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Notes sur les élections britanniques (13-12-2019)

  1. Ping : Commentaires supplémentaires sur les élections britanniques | Arguments pour la lutte sociale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.