USA – La parole des femmes doit compter !

Le 1er octobre, un groupe de 19 femmes a occupé le bureau du sénateur démocrate Joe Manchin pour le contraindre à voter non à l’investiture de Brett Kavanaugh candidat à la Cour suprême, accusé d’agression sexuelle et de harcèlement sexuel envers de nombreuses femmes.

Pendant l’occupation des locaux, les militantes de Vote with West Virginia Women témoignent des violences sexuelles dont elles ont été victimes ainsi que des agressions que d’autres femmes leur communiquent par téléphone et sur les réseaux sociaux. Des animatrices de la grève des enseignants de Virginie, à l’origine de la grande vague de grèves dans les écoles primaires de cet état, se retrouvent dans cette action.

Elles prennent la parole.

Caitlin Gaffin :

« La question de l’investiture de Kavanaugh est personnelle, parce qu’elle est en train de me déshumaniser et de déshumaniser d’autres survivants d’agressions sexuelles encore plus gravement. Il envoie aux femmes le message que nos corps et notre sécurité sont secondaires et passent après les carrières politiques. Je participe à cette action aujourd’hui parce que je refuse que mon indépendance et ma sécurité soient niées. »

Britt Huerta :

 » Je suis ici pour m’opposer publiquement à Joe Manchin quant au message qu’il envoie aux femmes de Virginie Occidentale et aux survivants d’agressions sexuelles de tous les genres et de tous les âges, en raison de sa neutralité sur l’investiture de Brett Kavanaugh. À plus d’un titre, l’inaction de Joe nous dit à tous que nous n’avons pas de droits sur notre propre corps ou sur notre vie. Que nous ne serons pas crus. Que nos corps sont à la disposition de ceux qui ont le pouvoir, et que saisir la justice ne sera qu’un traumatisme supplémentaire. Dans un état où le droit des femmes à choisir a été aboli, je ne peux pas rester tranquille. Arrête de t’inquiéter pour ta propre position et ton pouvoir. Choisis ton camp, Joe.« 

Les collaborateurs du sénateur Manchin ont appelé la police mais les manifestantes ont annoncé qu’elles ne partiraient pas tant que Joe Manchin n’aurait pas déclaré voter contre Kavanaugh. Le 2 octobre, la police intervenait.

Les démocrates ont toute l’information dont ils ont besoin pour voter contre Brett Kavanaugh après les deux accusations d’agression sexuelle formulées contre lui et surtout après l’audience de jeudi dernier où Christine Blasey Ford a décrit comment Kavanaugh l’avait agressée sexuellement alors qu’elle était au lycée. Mais une demi-douzaine d’élus Démocrates a refusé de voter contre Kavanaugh.

Néanmoins, un « non » à l’unanimité des Démocrates est encore possible car tout le monde comprend que la situation politique des démocrates de « l’État rouge », comme les médias surnomment la Virginie, serait délicate si l’un d’entre eux ne pouvait pas se résoudre à s’opposer à Kavanaugh, alors qu’il a été accusé de manière crédible d’actes multiples d’agression sexuelle. « La réaction violente des jeunes et des femmes pourrait être assez problématique« , a déclaré Brian Fallon qui dirige Demand Justice, un groupe de militants progressistes intervenant sur le système judiciaire.

De plus, Joe Manchin est déjà défavorablement connu des femmes comme l’un des trois démocrates à avoir voté pour le candidat de Trump à la Haute Cour, Neil Gorsuch.

Votez avec Les femmes de West Virginia a également lancé une campagne de collecte de fonds : GoFundMe. Si le sénateur Joe Manchin s’engage à voter contre l’investiture de Kavanaugh, les fonds seront reversés à REACH, une organisation de Virginie Occidentale qui fournit des services de conseil gratuits aux victimes d’agressions sexuelles. Si le sénateur Joe Manchin votait en faveur de Kavanaugh, les fonds seraient utilisés pour recruter, former et soutenir des candidates pro-femmes de Virginie Occidentale qui diraient «croire les récits des survivantes aux agressions sexuelles» – y compris un futur concurrent du sénateur Manchin, s’il devait se représenter après 2018.

Du salaire des enseignantes au combat contre les violences sexuelles, la lutte des femmes de Virginie occupe tous les terrains, s’organise pour financer des candidates indépendantes, et donnera aux résultats des élections de mi-mandat leur dimension sociale et leur sens politique.

LN, 04-10-2018

Post Scriptum du 06 octobre 2018

On apprend le 5 octobre que Kavanaugh, malgré le témoignage irréfutable de Christine Blasey Ford et malgré l’enquête du FBI, serait finalement investi grâce aux votes de quelques sénateurs « dont le vote était indécis ». Parmi ceux pour lesquels la parole des femmes ne compte pas en regard de leur carrière de politicien on retrouve Joe Manchin que les femmes de West Virginie avaient bien identifié. Joe Manchin a besoin des voix des conservateurs pour sa réélection et il fait ce qu’il faut pour les obtenir.

Les militantes qui veulent combattre toutes les violences faites aux femmes savent désormais qu’elles ne peuvent compter que sur leur organisation indépendante et elles font ce qu’il faut pour la construire et la doter de moyens: « Gofundme« .   

 

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Droits des femmes, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour USA – La parole des femmes doit compter !

  1. Ping : #EleNào : lutte des classes, lutte des femmes au Brésil | Arguments pour la lutte sociale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.