Depuis le 30 mars c’est la grève générale à Mayotte, département français d’outre-mer. La revendication centrale : avoir le même code du travail qu’en métropole !

On comprend pourquoi les informations ont été étouffées sur ces faits, car cette revendication implique : pas de loi El Khomri !

Le gouvernement a délibérément joué longueur et pourrissement, et les affrontements se sont multipliés. Un accord a été signé, non avec le ministère du Travail, mais avec celui de l’Outre-mer, qui prévoit « un code du travail de droit commun pour 2018 ».

Mais y aura-t-il encore un code du travail de droit commun en 2018 ? Cela dépend d’une chose : ce président et ce gouvernement auront-ils été défaits au printemps 2016 ?

Une assemblée interprofessionnelle à l’échelle de Mayotte doit décider, ou non, la levée des barrages ce samedi 16 avril.