Départs : Maya Surduts, Rolande Trempé, Bogdan Denitch

Le mouvement ouvrier français a perdu deux consciences cette semaine, deux consciences féminines.

Maya Surduts (née en 1937), d’une famille juive lithuanienne et de parents communistes, a vécu une jeunesse digne de ces origines, puis grandi, étudié et vécu en France, en Afrique du sud, en Suisse, aux États-Unis et à Cuba, dont elle est mise à la porte en 1971. A partir de là, tout en étant militante de « Révolution » puis de la LCR, elle est « la » figure, et on pourrait dire « la » voix – car elle avait une voix du tonnerre de Dieu – du Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception (MLAC) et plus tard de la CADAC (Coordination pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception). Elle fut l’une des initiatrices de la grande manifestation du 25 novembre 1995, où 40 000 manifestantes (et manifestants) marquèrent leur volonté de défendre le droit à l’avortement et, à la suite, l’ensemble des droits des femmes. De cette manif, naquit le Collectif National pour les Droits des Femmes (CNDF).

Rolande Trempé (née en 1916, elle allait avoir 100 ans), militante communiste et résistante, collaboratrice de l’anarchiste Jean Maitron et de Madeleine Rebeyrioux, animatrice de la Société des études jauressiennes, fut une historienne importante du mouvement ouvrier français, des bourses du travail, des mineurs, et du bassin de Carmaux.

Pour comprendre les phénomènes à l’œuvre aux USA aujourd’hui autour de la candidature de Bernier Sanders, il faut jeter un coup d’oeil à la vie de Bogdan Denitch décédé en ce début avril à 86 ans. Ayant adhéré aux YPSL (Young People Socialist League – * ) à 18 ans en 1947, il devint l’un des élèves de Max Shachtman, tout en rompant avec ce dernier durant les années 60′, poursuivant son engagement pour le socialisme démocratique aux cotés de Michael Harrington, qu’il avait gagné aux YPSL en 1952 sur un piquet de grève à New York. Avec ce dernier, au moment de l’explosion finale du vieux Socialist Party de Debs et de Norman Thomas en 1973, il cofonda le DSOC(Democratic Socialist Organizing Committee) puis les DSA (Democratic Socialists of America – **) dont il fut le représentant auprès de l’Internationale socialiste durant plusieurs décennies. Fondateur et animateur des Socialists Scholars Conference, désormais Left Forum, à New York, il marqua des décennies de réunions publiques et de polémiques de son art oratoire acquis à l’école de Shachtman.

* Bernie Sanders, né en 1941, a adhéré aux YPLS au tout début des années 60

** DSA est largement impliqué dans la campagne pour Bernie Sanders et constitue l’une des organisations qui recrute le plus dans ce contexte.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Nécrologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.