Martin Legassick (1940 – 2016)

Le camarade Martin Legassick est décédé ce 1er mars 2016 après une lutte longue et courageuse contre le cancer. Malgré son mauvais état de santé et une douleur atroce, il a terminé son projet de livre final au début de cette année ( Voir bibliographie ci-dessous)

Le camarade Martin était un socialiste révolutionnaire, un brillant érudit, un professeur et un mentor. Il était un savant remarquable et un pionnier de l’histoire révisionniste radicale en Afrique du Sud. Né en Écosse en 1940, ses parents émigrèrent en Afrique du Sud en 1947. A partir des années 1960 quand il était étudiant à l’université, Martin s’est immergé dans la lutte contre l’apartheid, dont l’impulsion de certaines des premières manifestations internationales étudiantes aux États-Unis.

Il a ensuite travaillé dans des universités au Royaume-Uni et en Tanzanie, où il est devenu actif dans l’ANC et le Congrès sud-africain des syndicats (SACTU) en exil. Avec Giovanni Arrighi, John S. Saul et d’autres, il a développé une analyse politico-économique influente mettant l’accent sur les contradictions engendrées par la prolétarisation et la dépossession des paysans de l’Afrique australe. Selon Arrighi, « Martin Legassick et Harold Wolpe … ont soutenu que l’apartheid sud-africain était principalement du au fait que le régime devait devenir plus répressif avec la main-d’œuvre africaine parce qu’elle avait été entièrement prolétarisée, et ne pouvait plus servir à l’accumulation du capital comme elle l’avait fait dans le passé « .

A partir du milieu des années 1970, il est devenu un membre fondateur de la Tendance des Travailleurs Marxistes de l’ANC (MWT of the ANC, affiliée au CWI ) et a quitté son poste universitaire pour travailler à temps plein comme activiste politique. Il a siégé au comité de rédaction de la revue Inqaba ya Basebenzi et du journal Militant Congress. Pour cela, il a été expulsé de l’ANC en 1985.

A son retour d’exil, Martin a continué à jouer un rôle de premier plan dans le MWT of the ANC et en même temps est devenu actif dans luttes ouvrières dans la région du Western Cape. Lorsque les luttes anti-expulsions ont explosé sur le Cape Flats, il a passé la plupart de son temps à travailler avec des militants et contribuer à la construction de ces nouveaux mouvements de la classe ouvrière. Soirées et week-ends étaient consacrés à des réunions et des cours d’éducation politique. Ainsi en mai 2009, il a été arrêté lors de l’occupation de terrains à Macassar Village, près du Cap.

Il a participé au lancement et à la construction de la Western Cape Anti-Eviction Campaign (Campagne contre les expulsions dans la province du Cap) puis du Democratic Left Front.

Après le massacre de Marikana, il s’est immédiatement rendu dans les mines de platine pour montrer la solidarité envers les mineurs et participer au mouvement émergent autour de cette lutte. De même, il soutenait les ouvriers agricoles organisés par le CSAAWU. Il vivait pour les luttes de la classe ouvrière. A partir de 2008, il a également consacré du temps et des efforts pour reconstruire la gauche socialiste, en particulier sous la forme du Democratic Left Front et avait bon espoir que le Front uni et un nouveau mouvement syndical galvaniseraient la classe ouvrière dans les luttes coordonnées contre la pauvreté, les inégalités et le racisme.

Dans son activité professionnelle universitaire, aussi, il s’attachait à combattre l’oppression et l’injustice. Ainsi en novembre 2009, invité par l’UFR d’histoire de l’université de Caen, en sa qualité de professeur honoraire à l’université du Cap, Martin Legassick avait donné une conférence sur le trafic des restes humains entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre coloniale à la fin du XIX e siècle.

« Cette conférence, a déclaré l’historien sud-africain, évoque l’histoire d’un chercheur autrichien et de ses assistants qui ont déterré des Bushmen. Ces premiers habitants occupaient depuis plus de 20 000 ans l’Afrique australe. Certains d’entre eux ont été enterrés en Autriche. Il a trouvé, dans les archives en Afrique du Sud, des témoignages des familles de Bushmen dont les corps leur avaient été retirés. Le musée autrichien a décidé que pour au moins deux de ces corps pour lesquels on a pu mettre un nom et une histoire, le rapatriement devait être réalisé vers l’Afrique du Sud. »(Interview dans Ouest France du 9 novembre 2009)

Hamba Kahle Comrade Martin

Nécrologie rédigée à partir de l’hommage réalisé par Noor Nieftagodien

Bibliographie

The Struggle for the Eastern Cape, 1800–1854: Subjugation and the Roots of South African Democracy, 2011
The Politics of a South African Frontier The Griqua, the Sotho-Tswana and the Missionaries, 2010
Towards Socialist Democracy, 2007
Armed Struggle and Democracy : The Case of South Africa, 2003
Skeletons in the Cupboard : South African Museums and the Trade in Human Remains, 1907–1917 by South African Museum, Martin Legassick, Alexander McGregor Memorial Museum, Ciraj Rassool January 2000,
Foreign Investment and the Reproduction of Racial Capitalism in South Africa par Martin Legassick et David Hemson, 1976
The Bantustans and Capital Accumulation in South Africa (en collaboration avec Harold Wolpe), 1976

The Past and Present of Marxist Historiography in South Africa’ An interview with Martin Legassick by Alexander Lichtenstein, Radical History Review – Issue 82, Winter 2002, pp. 111–130

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Afrique du Sud, Nécrologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.