Grèves, blocages et manifestations des mineurs se poursuivent en Ukraine occidentale

Présentation : nous entamons la publication d’une série d’articles sur les luttes sociales en cours en Ukraine, où il se passe actuellement bien des choses sur le terrain de la lutte des classes. Nous utilisons le matériel fourni par l’Ukraine Solidarity Campaign, campagne existant en Grande Bretagne pour soutenir les syndicalistes et socialistes en Ukraine et commencer par fournir des informations. La rédaction.

 

Il y a une action gréviste grandissante et des manifestations militantes des mineurs ukrainiens à Chervonograd, et dans d’autres parties de l’Oblast de Lviv en Ukraine occidentale.

A l’origine de la contestation, il y a les arriérés massifs de salaires impayés. Le Président du Syndicat indépendant des mineurs d’Ukraine (NGPU) Mikhail Volynets, a claqué la porte au nez du gouvernement ukrainien qui n’a pas tenu sa promesse de payer les arriérés de salaires.

Au lieu des 150 millions de hryvnia promis, seuls 38 millions d’hryvnia ont été alloués.
L’État-employeur a omis de payer entièrement les salaires des mineurs pour Novembre et Décembre, laissant ceux-ci avec des salaires impayés pour un montant estimé à 85 millions de hryvnia.

Alors que les mineurs avaient obtenu quelques gains, les salaires qui ont été remboursés l’ont été par petites tranches.

Les salaires dus ont continué d’augmenter depuis l’année dernière. Cela a touché particulièrement durement les familles de mineurs au moment de Noël et du Nouvel An.

Cette conduite du ministère de l’Énergie et de l’Industrie du charbon a provoqué la colère parmi les mineurs – à la mine « Lvov Ugol », propriété de l’État, ils ont bloqué la route qui mène à la frontière avec la Pologne le 12 Janvier. Plus tôt, les mineurs de Lviv ont bloqué la route à l’entrée de Chervonograd, tandis que les mineurs de la mine « Steppe » ont été rejoints par six autres mines en grève.

Des réunions ont été organisées dans les équipes, du 15 au 16 Janvier, pour décider des actions directes – avec une série de grèves sauvages à Chervonohrad – où les travailleurs se sont mobilisés pour protester sur la place centrale de la ville. Les mineurs ont également organisé des piquets de masse à l’administration régionale de Lviv le 21 Janvier. La manifestation a également été rejointe par des membres de l’ancien «syndicat officiel» de la Fédération des syndicats d’Ukraine, manifestant en solidarité avec les mineurs. Pendant ce temps, les membres du Syndicat de l’industrie charbonnière (ancien syndicat) ont voté une motion de défiance à l’égard de la direction de leur syndicat. Certains travailleurs ont rejoint les sections du NGPU

Pendant ce temps, les problèmes des mineurs d’Ukraine ont augmenté depuis le 1er Janvier 2016. Volodymyr Demchyshyn, ministre de l’Énergie et de l’Industrie du charbon, un ancien banquier, a annoncé qu’il n’y aurait aucun investissement pour l’entretien et le développement des charbonnages, mais à la place de l’argent pour une restructuration – ce qui est un programme de fermetures des puits avec vingt mines ciblées pour cela. Aucun argent n’a cependant été prévu pour les mineurs qui vont perdre leur emploi, rien pour le recyclage ou le développement de nouvelles industries pour les villes et les villages dont l’existence dépend entièrement du charbon. Une hausse de l’action des syndicats des mineurs est inévitable et a été discutée lors de la dernière réunion du Praesidium du NGPU le 27 Janvier à Kiev.

Christopher Ford
Source :
http://ukrainesolidaritycampaign.org/2016/01/29/miners-strikes-blockades-and-protests-continue-in-west-ukraine/

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Ukraine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.