FRANCO, SANCHEZ, LA CATALOGNE ET LA LIBERTÉ DANS L’ÉTAT ESPAGNOL.

Louis de Bourbon, prétendant légitimiste au trône de France, portait avec d’autres membres de la famille de Franco le cercueil de celui-ci, à l’occasion de son bannissement du Valle de los Caidos.

Qu’on ne s’y trompe jamais : les têtes couronnées n’ont pas changé, même si en France on les voit plus souvent en Une de Point de Vue, ou dans les pages des soirées de gala dans Paris Match.

Sans couronne en France (mais pas sans influence et sans titre sous la 5ème « République »), pas dans le Royaume d’Espagne, où cette famille règne encore sur l’État espagnol, une famille, Bourbon, dans laquelle coule du sang Franco.

Le bannissement symbolique de Franco initié par le gouvernement espagnol, s’il représente un acte de dignité à l’égard des hommes et des femmes tombés sous la dictature, ne peut voiler la réalité : le gouvernement espagnol et sa justice, en déniant aux catalans leur droit à l’autodétermination, c’est-à-dire d’abord leur droit à reprendre le fil rompu de la République, agissent en rouages de la continuité franquiste du régime espagnol, de même que le refus maintenu de condamner et de punir les atrocités du régime dictatorial est un symptôme essentiel de cette continuité.

Ajoutons, pour « couronner » le tout, que le ministre de la Justice espagnole représentait le gouvernement à l’exhumation, retransmise à la télévision publique, de Franco !

Dans l’État espagnol :

  • CONDAMNATION DES ATROCITÉS DU RÉGIME FRANQUISTE, DE SES RESPONSABLES TOUJOURS EN VIE, c’est à dire CHUTE DU RÉGIME DE SES CONTINUATEURS !

  • DROIT À L’AUTODÉTERMINATION PARTOUT,

  • DONC RÉPUBLIQUE POUR TOUS !

24-10-2019.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Catalogne, Espagne, Libertés démocratiques, Répression. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.