Participation massive, et 66% de votants ont imposé la libre disposition de leurs corps par les femmes.

C’est une victoire de portée internationale pour les femmes, le même jour où le sieur Weinstein, figure de la domination masculine, est sous les verrous.

Par centaines de milliers, femmes en tête, le peuple irlandais est sorti dans la rue.

Dure défaite pour l’Église catholique, mais aussi pour l’Ordre d’Orange en Ulster, lui aussi contre la liberté de l’avortement :

https://www.irishtimes.com/news/social-affairs/orange-order-member-goes-against-institution-and-calls-for-yes-vote-1.3507322#.WwcHQDa9O1Y.facebook

Une défaite aussi pour tous les obscurantistes partisans de l’oppression, comme M. Trump qui s’en prend au droit à l’avortement aux États-Unis.

Moins l’Eire sera officiellement catholique, plus la question de l’unification démocratique de toute l’Irlande, rouverte largement depuis le Brexit, pourra être résolue. La victoire des femmes est aussi un pas dans ce sens là. Forcément, puisque c’est une victoire démocratique.