Un mot sur la « petite phrase » de J-L Mélenchon

Juste avant que le crime de masse de Nice ne remplisse les cœurs et les esprits, enflait une polémique à propos d’une « petite phrase » de J-L Mélenchon : « Un travailleur détaché (…) vole son pain au travailleur qui se trouve sur place. »

Cette phrase figure dans une intervention de l’intéressé, au Parlement européen, contre la directive sur les travailleurs détachés qui vise à mettre en concurrence les salariés d’Europe entre eux.

Son auteur a attendu quelques jours, le temps que certains courants politiques l’accusent, comme il était inévitable, de racisme et de reprise du vocabulaire de l’extrême-droite, avant de produire un assez long communiqué d’où il ressort :

  • a) que J-L Mélenchon n’a rien à se reprocher et assume tout (cette assertion semble d’ailleurs avoir une portée universelle pour son auteur, mais passons),
  • b) que ses ennemis, forces occultes qui complotent contre sa personne et son message, se sont bien entendu jetés sur lui avec cette petite phrase,
  • c) mais que celle-ci n’a rien de raciste, puisqu’elle comportait des guillemets autour de « vole son pain », mais c’est bien dommage les guillemets ne s’entendent pas à l’oral. Une fois qu’il y a les guillemets, cette expression serait un bon reflet de la réalité.

Remarquons en passant que ceci n’est vrai que si l’on ignore le fait dominant de l’exploitation salariale, sans laquelle il n’y aurait pas de production capitaliste. La concurrence entre travailleurs en découle, mais si un chômeur qui trouve du travail à la place d’un autre, qu’il soit d’ailleurs travailleur détaché, étranger, immigré, ou non, peut sembler lui « voler son pain », c’est uniquement parce que l’un et l’autre doivent « travailler » pour vivre afin que, lorsqu’ils travaillent, ils fournissent au capital un temps de travail non payé.

Cette précision étant faite, que penser du choix, évidemment conscient et délibéré, de cette expression dans le discours de J-L Mélenchon ?

Nous ne pensons pas qu’il soit raciste, ni que des positions présentées comme « républicaines » doivent fatalement conduire au chauvinisme, au racisme et à la xénophobie. Il est sûr que si les adversaires de gauche de M. Mélenchon sont de ce niveau là, il peut tranquillement se foutre de leur gueule en leur expliquant qu’ils ne savent pas entendre les guillemets, comme il l’a fait.

De façon parfaitement délibérée, il a employé une expression populaire codée dans le langage de l’extrême-droite. Dans le même discours il évoque le « président Poutine » qu’il a, rappelons-le, présenté comme le tombeur des islamistes à Alep (bombardé par ses avions comme Hanoï l’a été par les avions US en son temps). Le mouvement « France insoumise » se définit – a été défini par son chef naturel – comme au dessus des partis. Et même des classes, puisque c’est « le peuple », bons patrons compris, qui doit s’unir contre « l’oligarchie ».

Dans cette perspective bonapartiste voulue et assumée, celui qui se voit comme le président de la V° République qui, par l’exercice de son autorité, la transformera en un autre régime (et l’on peut alors se demander quel sera ce nouveau régime …), « triangule », comme disent les politiciens, en employant les « mots » de toutes les classes et de tous les partis. Avec ou sans guillemets.

Cela, ce n’est justement pas le républicanisme, mais bien le bonapartisme.

Le 18-07-2016

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.