Brésil, après le limogeage de Dilma Roussef

Le Sénat brésilien a donc limogé Dilma Roussef, présidente élue, et mise à sa place son vice-président, formant un gouvernement minoritaire et rejeté par le pays qui entend mener à bien des contre-réformes austéritaires dans les 6 mois qui arrivent, durant lesquels la chute de la présidente doit être actée.

Il s’agit bien d’un coup d’État, et il y a un symbolisme digne d’intérêt pour la réflexion quant à sa simultanéité avec la crise française.

Il est beaucoup plus grave : ce sont les corrompus (pour qui la corruption n’est que celle des parvenus issus du mouvement ouvrier, mais jamais la leur ! ) qui ont pris tout le pouvoir et qui sont totalement rejetés par l’immense majorité.

Est donc posée la question de l’action pour les chasser. Sauver les conquêtes sociales et démocratiques au Brésil ne peut se faire par le retour au statu quo, mais par la reprise du combat démocratique et révolutionnaire pour détruire l’État corrompu, élire une constituante, placer la démocratie sous la protection de la classe ouvrière et des paysans organisés. Ce qui, à son tour, conduit à un bouleversement des organisations existantes, notamment le PT, la CUT et le MST, qui ont par leurs « renoncements » conduit à la situation présente.

La bataille au Brésil ne fait que commencer. Le grand corps du prolétariat brésilien va s’ébrouer et chercher à retrouver sa voie. C’est une nouvelle étape latino-américaine et mondiale qui s’annonce.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Brésil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.