La tradition des vœux est une tradition humaine, nulle raison d’y déroger. Meilleurs vœux à nos camarades, amis, lecteurs. Dans le réalisme : il est de mode en France de souhaiter une année 2016 « moins pire » que l’année 2015, en référence aux attentats islamistes, et, si possible, en pensant aussi aux réfugiés, aux Kurdes, aux habitants de Rakka doublement victimes du fascisme islamiste et des bombardements impérialistes, à ceux d’Alep triplement agressés par l’État tortionnaire syrien, le fascisme islamiste et les bombardements impérialistes de la « coalition » ou de la Russie, et qui résistent encore contre tous. Mais soyons réalistes : toutes les conditions sont réunies pour que 2016 soit « pire » que 2015 !

Mais ne soyons pas pessimistes pour autant. 2016 pire que 2015, cela veut dire la lutte, la conscience et l’organisation. Trois choses qui vont ensemble, et qui ne vont qu’ensemble. Alors, camarades, amis, lecteurs, et toutes et tous, prolétaires et humains, meilleurs vœux pour 2016 : lutte, conscience, organisation !