A Ispahan on crie : « L’ennemi est dans notre propre pays » (ça vous rappelle rien ? Liebknecht, 1914 ! ).

Le régime iranien que l’assassinat d’un assassin par Trump allait requinquer, vient de perdre l’aubaine d’une possible union sacrée, en tirant sur des manifestants iraniens .

Les manifs sont parties des facs où se trouvaient des étudiants ou des parents de victimes du tir de missile sur l’avion ukrainien, dont une majorité de passagers étaient de familles à cheval sur l’Iran et le Canada.

Le processus semble avoir été le suivant : le régime a bel et bien abattu par erreur l’avion ukrainien et a d’abord essayé de le cacher. C’était impossible. Ils ont alors tenté “la transparence”.

Les victimes étaient des profs de fac, des étudiants de haut niveau, des entrepreneurs d’import-export tournant le blocus, leurs proches ont réagi en demandant des comptes, d’abord dans les halls des facs, puis dans la rue. Et se sont tout de suite pris les bassidjis.

Mais d’autres les ont rejoints et au mot d’ordre de vérité, justice et vengeance pour les victimes du missile, sont venus s’ajouter massivement les mêmes exigences pour les 1500 morts de la répression de décembre.

Et c’est parti.

Les bassidjis tirent sur les manifestants. Les portraits récents de Soleimani sont arrachés (désolés pour les « anti-impérialistes » d’union sacrée). Principal slogan des manifestants : « Bi Sharraf » – en farsi « déshonneur ». Puis : « Khamenei dégage ». Le son des manifs sur les premières vidéos montre une participation féminine massive. Elles éclatent dans tout le pays. Et les bassidjis tirent.

La lutte contre la guerre de Trump, c’est le soutien à la révolution qui détruira la république islamique !

Cet article a été publié dans Iran, Répression. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.