Le rassemblement pour la libération de Sentsov et Koltchenko a réuni 41 militants le 13juin 2018. La police, soucieuse d’éviter tout désagrément  aux autorités russes qui détiennent plus de 70 prisonniers politiques ukrainiens  a assigné  aux manifestants un coin du Boulevard  Lannes, suffisamment éloigné de l’entrée de l’ambassade russe.

Cela n’a pas empêché les manifestants de déployer des banderoles réclamant la libération immédiate de Sentsov, de Koltchenko et de  leurs camarades, et des panneaux présentant les prisonniers, la date de leur arrestation et des informations sur leur état de santé. Plusieurs prisonniers sont en effet dans un état de santé critique dont Sentsov et Koltchenko. Un autre prisonnier politique, Stanislav Klykh est à son tour engagé dans une grève de la faim.

Plusieurs prises de parole d’Ania Garmish, Bogdan Mytrowytch et Eric Simon ont souligné la détermination de Sentsov et de Koltchenko à lutter pour obtenir la libération de tous les emprisonnés politiques ukrainiens en Russie et en Crimée et la nécessité impérieuse de leur venir en aide le plus rapidement. 

Dans la semaine des manifestations similaires se sont déroulées dans les principales villes européennes, d’autres sont à prévoir avant le début de la coupe du monde de football dont le collectif Koltchenko préconise le boycott.  Pendant plus d’une heure les manifestants ont scandé des slogans pour leur libération immédiate de Sentsov, de Koltchenko et de leurs camarades .

Plusieurs suites ont été envisagées pour développer la solidarité, et informer les médias. Une réunion du collectif Koltchenko devrait se réunir dans les prochains jours, des prises de positions d’instances syndicales sont attendues.

13-08-2018, L & H.