Liberté pour Sentsov et Koltchenko ! (09-06-2018)

En 2014 l’armée russe annexe la Crimée (laissons là la question de l’appartenance nationale légitime de cette presqu’île peuplée de Russes, d’Ukrainiens, de Tatars, de Juifs et de bien d’autres …).

Dans les jours qui suivent un cinéaste de renommée européenne, Oleg Sentsov, et un postier anarchiste, antifasciste et écologiste populaire en Crimée, Alexandre Koltchenko dit « toundra », sont kidnappés par le FSB. On les retrouve à Moscou puis jugés en Russie sur de fausses accusations du genre grotesque, telles que plasticage des statues de Lénine et des portraits de Poutine …

Sentsov a pris 20 ans de « camp à régime sévère » et Koltchenko 10 ans. Le cinéaste et l’anarchiste ont chanté l’hymne ukrainien à l’annonce de leur condamnation et sont devenus des symboles de l’oppression nationale, comme l’ont longtemps été les prisonniers irlandais en Grande-Bretagne.

Espérons que cette comparaison ne va pas aller jusqu’à leur mort, comme celles de Bobby Sands et de ses camarades en 1980. En effet, dans son camp sous le cercle polaire, Oleg Sentsov a engagé une grève de la faim illimitée pour la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie, officiellement près de 80. Son « calcul » héroïque est explicite : mourir pendant la coupe du monde de football pour faire le maximum de tort à Poutine.

Quand Alexandre « toundra » Koltchenko a appris l’acte de Sentsov, il est parti en grève de la faim lui aussi en exigeant la libération de Sentsov. Sa santé déjà détériorée, sa vie a été en danger très vite : il serait mort « avant » la coupe du monde et a dû, provisoirement, arrêter.

On parle de plus en plus de Sentsov, défendu par le festival de Cannes, par Ken Loach, Pedro Almodovar et d’autres notoriétés. Son compagnon de lutte Koltchenko est moins connu mais en France un collectif Koltchenko s’est constitué en 2015, comprenant notamment la LDH et des structures syndicales (FSU, Solidaires, CGT-correcteurs, CNT), qui appellent à manifester à l’ambassade russe mercredi 13 juin à 18h.

A l’heure où sont écrites ces lignes circulent des rumeurs d’échange de prisonniers entre Russie et Ukraine bien que Poutine ait écarté cette éventualité récemment.

En faisant par avance de la mort de Sentsov puis de Koltchenko une honte publique pour Poutine, nous pouvons encore les sauver. Ce qui est en cause ce sont l’internationalisme et l’honneur du mouvement ouvrier. Que vos sections syndicales prennent position publiquement !

VP, 09/06/18.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Libertés démocratiques, Question nationale, Répression, Russie, Ukraine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.