4000 manifestants à Paris ce 13 mai pour « l’unité pour chasser Macron »

C’est une manifestation significative qui a été réalisée ce dimanche 13 mai à Paris à l’appel du Mouvement pour la rupture avec la 5eme République et l’Union Européenne.

Impulsé par le POID (Parti Ouvrier Indépendant Démocratique), ce mouvement avait donné rendez-vous à 14H Place de la République pour une manifestation nationale basée sur le mot d’ordre « Un an, çà suffit ! Unité pour chasser Macron ! ».

Outre ce mot d’ordre, les principaux slogans lancés par la sono et repris par la foule étaient « Ce n’est pas les étudiants qu’il faut sélectionner, c’est le gouvernement qu’il faut virer ! » « Oui les cheminots ont raison : non à la privatisation !».

Dans le meeting final tenu à l’entrée du cimetière du Père Lachaise, à deux pas du Mur des fédérés, de nombreux orateurs reflétant l’écho rencontré par les initiateurs ont apporté des messages de différents secteurs en lutte contre la politique anti-sociale de Macron : grévistes SNCF, étudiants mobilisés à Rennes 2 ou Nanterre, syndicalistes relatant leur expérience (dont les secrétaires respectifs des UL CGT et FO de Dreux!) dans la lutte contre les patrons et les ordonnances de Macron, syndicaliste hospitalière illustrant les effets de la politique de restructuration des hôpitaux sur le droit des femmes à accoucher en toute sécurité près de leur domicile, enseignant dénonçant la politique de sélection à l’entrée de l’université et de casse du baccalauréat comme premier diplôme universitaire national, sans-papiers de la région parisienne, élus ou militants du PCF, de la FI, dénonçant les effets de la destruction des services publics, élu paysan dénonçant le très faible montant des retraites des petits agriculteurs dont Macron s’est évertué à bloquer une mesure d’augmentation des pensions adoptée pourtant très largement par le sénat et l’assemblée nationale…

Enfin en conclusion, Daniel Gluckstein, secrétaire du POID a ironisé sur la dernière sortie de Macron sur « la république trouvant refuge à Versailles » : Macron fait bien parti du camp des Versaillais massacreurs de la Commune et les manifestants du jour étaient dans le camp des Communards fusillés, instaurateurs de la République sociale, la République ouvrière.

S’il est à regretter que le POID n’a pas cherché significativement à sortir de ses plate-bandes et s’est contenté d’envoyer formellement des invitations à l’ensemble des organisations de gauche, sans plus, donc sans retour, pour autant la masse des militants réunis pour l’occasion, dont nombre d’entre eux sont des responsables et animateurs de syndicats, constitue une force non négligeable pouvant peser dans la situation présente en aidant à la réalisation de l’unité contre Macron, par la grève générale.

L’axe de la manifestation portait sur l’impossibilité de subir encore quatre ans Macron et sa politique destructrice, personne parmi les travailleurs, les jeunes, les usagers des services publics, ne pouvant se permettre le luxe de la régression sociale.

C’est cette orientation qu’il faut insuffler aux prochaines échéances : dès aujourd’hui avec les cheminots, le 22 mars avec toute la Fonction publique, le 26 mai lors de la « marée populaire » en gestation au niveau d’un certain nombre d’organisations.

Le 26 mai, la poussée vers une « marée » reflète la recherche du front unique. Cette « marée populaire » aurait d’autant plus de poids qu’elle prendrait la forme d’une manifestation nationale, elle doit être fécondée de cette nécessité : la seule façon de battre et de stopper Macron, c’est de réaliser l’unité pour le chasser.

La rédaction d’APLS avait appelé à cette manifestation et y était présente.

OD,
le 13-05-2018.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.