Admettons que ce qui devait être le « déferlement du peuple » a réuni 150.000 personnes comme le disent les organisateurs. C’est là une force considérable, motivée, qui en ce jour n’aura servi à rien, pas par sa faute mais bien entendu par celle de ses dirigeants.

Qu’il y ait eu 150.000 participants prouve qu’un appel unitaire à manifester à l’Élysée lancé à l’avance pour le moment de l’adoption des ordonnances aurait réuni le million. Ce million auquel J.L. Mélenchon vient, ironie de son propre discours mais qui lui échappe, d’appeler en disant qu’il faudrait être « avec les syndicats » « un million aux Champs Élysée« . Hé oui, c’est avec les syndicats, c’est avec la réalisation de l’unité contre Macron, de toutes les forces issues de la gauche et du mouvement ouvrier, que le million, que la victoire sont possibles.

La « construction d’un peuple » n’a pas de base sociale, la seule base de masse sur laquelle J.L. Mélenchon peut s’appuyer, bien qu’il ait fait les plus grands efforts pour s’en dégager, c’est le salariat, le « peuple de gauche », la jeunesse. Qui a malgré lui réalisé une manifestation de 150.000 pour rien, en l’absence d’alternative. Manifestation certes importante, mais qui ne constitue en rien l’avant-garde ni le fer de lance, ni le centre, du mouvement social général qui se cherche.

Bon, c’est bien, il y a eu 150.000 (admettons ce chiffre, d’autres diront 50.000, peu importe …) pour réaliser ce qui fut de facto non un « déferlement des gens » mais une recherche de l’unité dans l’action de classe pour gagner, malgré les organisateurs.

Donc, on passe à l’ordre du jour, et vite s’il vous plaît car on a assez perdu de temps ; il devient urgent d’organiser le soutien à l’événement politique de la lutte des classes que les médias ont passé sous silence en mettant en avant le supposé « déferlement du peuple » de ce jour : la grève unie FO/CGT des Transports routiers contre les ordonnances Macron.

* * *

 Sinon le Grand Phi s’est prononcé contre l’auto-détermination catalane, lui qui veut par ailleurs dépecer l’Ukraine : https://www.youtube.com/watch?v=MLH7gZJcBsw&feature=share

… et comme vous l’aurez constaté si vous avez cliqué le lien ne fonctionne plus : à la date du 1° octobre, avec des centaines de blessés en Catalogne, JL Mélenchon s’est démarqué de la répression et la vidée n’est plus visible. Sauf qu’elle avait été sauvegardée … par le candidat d’extrême-droite F. Asselineau (en début de vidéo) : https://www.youtube.com/watch?time_continue=260&v=IlpzwCO7hXQ