Étrange « hasard objectif  » !

André Breton et les surréalistes employaient le concept de « hasard objectif ». Et ce fameux « hasard objectif » s’est manifesté lors de l’attentat d’hier soir sur les Champs Élysées par le fait que le policier tué était non seulement un pacsé, mais aussi un adhérent engagé d’une association dénommée FLAG (diminutif de l’expression « flagrant délit ») qui assure la défense des policiers et gendarmes LGBT et qui dénonce notamment la répression des homosexuels tchétchènes persécutés par le satrape local de Poutine.

Voir le compte Twitter de Flag : https://twitter.com/flagasso/media

L’attentat est survenu alors que sur l’une des grandes chaînes télé d’info en continue, BFM TV, un dernier grand débat en direct opposait les 11 candidats.

En résumé, on peut dire que Daesch par cette action a voté Le Pen et Fillon, qui ont tous les deux aussitôt embrayé dans le sens de toujours plus de mesures répressives,  et mettait Hollande encore une fois à la peine, au point que ce vendredi matin, Cazeneuve, son Premier ministre et précédemment ministre de l’intérieur, montait au créneau pour défendre, chiffres et mesures à l’appui, les résultats de l’action gouvernementale.

Au passage, les chiffres avancés par Cazeneuve doivent être soulignés : depuis les attentats du 13 novembre, la machine répressive tourne à raison de dizaines, de centaines voir de milliers de mesures allant de la perquisition à l’expulsion en passant par l’assignation à résidence ou l’emprisonnement. Les rues de Paris, les couloirs du métro et du RER sont quadrillés en permanence par des patrouilles militaires prêtes à tirer.

Mohamed Mera, Charlie, Hyper-cacher, Thalys, Bataclan, St-Etienne du Rouvray, Magnanville, Nice, Carré du Louvre, Champs Élysées, la guerre de basse intensité, plus ou moins mortelle selon les circonstances, suit son cours tandis que des dizaines de milliers de réfugiés syriens tentent toujours d’échapper à l’enfer de leur pays.

A noter que Poutou s’est pris les pieds dans le tapis hier soir en direct en se limitant à sa mesure phare de « désarmement de la police », chose qui a son sens dans les rapports entre population des quartiers populaires de banlieue et police jouant les shérifs, mais qui est à coté de la plaque pour cette situation de guerre larvée. Poutou aurait été plus efficace en montant au créneau pour clouer au pilori le gouvernement et son État d’urgence qui a plus permis de matraquer et de gazer des manifestants lors de la COP 21 puis lors des manifs contre la loi El Khomri que de ralentir les opérations de Daesch en France, en dénonçant les amitiés des gouvernements français avec les pétro-monarchies théocratiques et réactionnaires du Golfe (Voir la Légion d’honneur récemment décernée à un grand prince saoudien …)  et les contrats d’armement qui vont avec. Mais pour cela il aurait fallu que Poutou et son organisation se profilent sur une ligne « pour faire vraiment la guerre à Daesch… c’est à dire intensifier la lutte des classes ici, assurer la victoire de la révolution syrienne là-bas * « . Mais cela est difficile pour une organisation qui flirte avec les forces religieuses réactionnaires sous prétexte de lutte contre l’islamophobie **.

21-04-2017

* La victoire de la révolution en Syrie, çà ne veut pas dire autre chose que la défaite complète, définitive et conjointe d’Assad et de Daesch.

** Depuis que la première ébauche de ce billet a été couchée sur le papier, nous avons appris que Poutou s’était fait copieusement conspué par les flics assurant la sécurité à la sortie de l’émission télé. Le mouvement ouvrier, et à plus forte raison des militants se voulant révolutionnaires, n’ont aucun intérêt à renvoyer dans les rangs de la réaction les fonctionnaires de base de la police.

Nous avons pu aussi découvrir le communiqué du NPA qui ne veut toujours pas admettre qu’à coté des interventions impérialistes dans le monde, dont celles de la France, il y a aussi une guerre menée par des forces religieuses réactionnaires contre les peuples, en Syrie, en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, comme en France.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans France, Guerre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.