Le 3 décembre, nous étions 333 à lancer l’appel « pour la levée de l’état d’urgence ».
Le 14 décembre, cet appel des 333 devenait l’appel des 1 000.
Aujourd’hui, ce sont environ 10 000 travailleurs, jeunes, salariés, retraités, exprimant une grande diversité politique, syndicale, associative, professionnelle et géographique, qui, de toute la France, ont signé l’appel « pour la levée de l’état d’urgence ».

Le 23 janvier à Paris, soyons présents au grand meeting d’unité pour la levée de l’état d’urgence

A 14 h 30, Espace Charenton, 327, rue de Charenton, 75012 Paris  (M° Porte de Charenton) 

Prendront la parole :
Pouria Amirshahi, député PS
Esther Benbassa, sénatrice, vice-présidente de la commission des lois
Patrick Baudouin, avocat, président d’honneur de la FIDH
Claude Charmont, syndicaliste, Seine-et-Marne
Denis Collin, philosophe
Sergio Coronado, député Vert
Jacques Cotta, journaliste et réalisateur
Dominique Coujard, magistrat honoraire, ancien président de cour d’assises de Paris
Daniel Gluckstein, secrétaire national du POID
Dominique Gros, universitaire
Jean-Jacques Karman, membre du conseil national du PCF
Eric Le Courtois, syndicaliste, Côtes-d’Armor
Noël Mamère, député
Jean-Jacques Marie, historien
Patrick Picard, syndicaliste, Paris
Clarisse Taron, Syndicat de la magistrature
Philippe Torreton, acteur

Avec l’état d’urgence, nous n’avons pu trouver de salle gratuite pour la tenue de ce meeting. Est donc louée une salle payante. Nous en appelons à l’aide financière de tous pour que puisse se tenir ce meeting (N’hésitez pas à nous faire savoir, dès maintenant, les versements que vous pourrez effectuer).

Pour les dons par chèques, les libeller à l’ordre suivant :

Crédit mutuel compte 0603920920341
Les envoyer à l’adresse :
Crédit mutuel Montmartre, 13 rue des abbesses, 75018 Paris.
Versement par compte paypal à l’adresse association.lasociale@orange.net
Pour les dons en ligne, un lien sera mis en service dans les jours qui viennent.

Pour tout contact :
Jacques Cotta, tél. 06 19 84 80 60 / 06 19 84 80 60 ; Maurice Stobnicer, tél. 06 87 87 95 02 / 06 87 87 95 02

Le bulletin Arguments pour la lutte sociale apporte son plein soutien au meeting central pour la levée de l’état d’urgence et sera présent ce jour là.

Il considère que d’ici le meeting la bataille démocratique unitaire pour supprimer l’état d’urgence doit encore s’intensifier et s’étendre et que le meeting lui-même devra refléter l’unité réalisée, l’unité en marche ; qu’en conséquence la liste des intervenants et des militants, individus et forces associées peut et doit grandir encore.

Il importe tout particulièrement que sections syndicales et syndicats, unions locales, unions départementales et fédérations de la CGT, de la CGT-FO, de la FSU, de Solidaires, de l’UNEF, se lancent dans cette bataille.

Nous appelons à constituer partout des Comités pour la levée de l’état d’urgence et la défense des libertés.

Le combat démocratique ouvre la voie à la contre-offensive sociale.
Faisons du meeting central du 23 janvier un succès national préparant l’irruption dans la grève et dans la rue des travailleurs le 26 janvier !