Le gestionnaire-compositeur du site A l’Encontre, après avoir publié avec des coupures non signalées au lecteur, puis retiré, notre article sur les débats dans la CGT-Force Ouvrière, a réagi à la mise au point que nous étions contraints de faire.

Après un article juxtaposant ses propres commentaires et ceux de l’éditorialiste des Échos, Jean-Marc Vittori (lien), il y a en effet ajouté une note. Reprenant à son compte la formule bien connue d’Edmond Maire à l’encontre des militants trotskystes, ou simplement syndicalistes, dans la CFDT, qui dénonçait la présence de « coucous », notre gestionnaire-compositeur dénonce à son tour « la pratique du coucou gris (cuculu canorus) » typique selon lui du « courant dit lambertiste » dans la CGT-Force Ouvrière ; il désigne ensuite notre camarade Vincent Présumey comme « expert » en la matière ; il lui attribue la paternité de l’article publié dans notre site sur la CGT-FO, composé en fait d’opinions de militants et de responsables FO ; et, gage final de sa haute crédibilité, il fait savoir au monde que Vincent habite dans … la Nièvre.

Nous remercions le gestionnaire-compositeur de cette intéressante contribution.
Le 20-07-2017.