A propos de l’incident aérien russo-turc

Les posts alarmistes se multiplient aujourd’hui [24 novembre], suite à l’abattage d’un avion de guerre russe par l’armée turque, et voici quelques uns d’annoncer l’imminence de la guerre mondiale, et qu’il va falloir là aussi choisir son camp, comme en 14 (c’est-à-dire : avec la Russie, le nouvel ami de la France comme en 14 aussi n’est-ce pas, et du coup avec Bachar, et croient-ils, avec les Kurdes).

Sans sous-estimer le risque évident de dérapages incontrôlés que comporte la ruée de toutes les forces contre-révolutionnaires impérialistes (USA, OTAN, France, Russie), régionales (Turquie, pays du golfe, Iran), fascistes sui generis (Daech), en plus de l’État de B. El Assad, contre les peuples syrien et kurde, je crois qu’il faut raison garder, cela plus que jamais quand la situation a sa part de déraison.

Attention à toute espèce de désir/crainte de guerre mondiale, qui montre d’ailleurs que le complexe apocalyptique se répand de nos jours, bien au delà des fidèles de Daech …
Pendant ce temps les attaques russes sont reparties crescendo dans le Donbass …

Bon alors, de quoi s’agit-il avec cette histoire d’avion abattu ? Du choc d’un impérialisme contre-révolutionnaire, la Russie, qui a engagé une intervention massive pour sauver provisoirement l’État baathiste syrien (il y est arrivé) et pour le relancer (c’est une autre paire de manches), avec Daech comme prétexte, et avec comme ennemi et cible véritable les habitants d’Alep, Deraa, Homs …, choc avec une puissance régionale tout aussi contre-révolutionnaire, la Turquie, dont le pouvoir central s’est engagé dans une fuite en avant visant à écraser toute opposition et à affronter son ennemi principal, les Kurdes (le PKK et le PYD d’abord, le territoire kurde d’Irak ensuite), avec des relents ottomans néo-impériaux, soulignés d’ailleurs par le fait que la zone « choisie » pour abattre un avion russe l’a fait tomber juste de l’autre côté de la frontière, mais en zone tenue par des rebelles turkmènes semble-t-il soutenus par Ankara.

Qu’un bombardier russe soit abattu ne va certainement pas déplaire aux habitants des villes syriennes bombardées. Qu’il le soit par l’armée turque renforce une dynamique dangereuse, où la Turquie, puissance régionale confrontée à la tentation évidente de l’impérialisme russe de couper au plus court en matière de lignes aériennes, c’est-à-dire de lui passer dessus, est tentée de se constituer des zones frontalières sous contrôle pour qu’elles échappent aux Kurdes.

Il est possible aussi que le régime turc ait voulu doucher la nouvelle thématique de l’union sacrée et de l’état d’urgence français, prolongés au niveau international par la sainte Alliance avec la Russie retrouvée, refrain qui est chanté de gauche à droite en France ces jours-ci – le doucher dans le sens de ses propres intérêts, qui ne visent pas à éliminer Daech dont il assure les échanges extérieurs.

Message d’un pays-clé de l’OTAN au premier impérialisme qui s’est auto-impuissanté, Washington : « svp, fait ton boulot de gendarme, dit aux avions russes de se tenir plus à l’écart et montre nous que tu diriges l’OTAN car on en doute à présent. »

Donc à cette étape, on peut dire : non pas essai turc de provoquer la guerre mondiale avec la Russie, mais expression des contradictions de l’OTAN dues à la crise de l’impérialisme nord-américain, le tout sur le dos des peuples.

Que pouvons-nous faire ? L’essentiel est et reste d’expliquer que la lutte contre Daech ne passe pas par l’état d’urgence et des projets de petit coup d’État constitutionnel en France, ni par le couvre-feu sans limite à Bruxelles.

A propos aplutsoc

Arguments Pour la Lutte Sociale - Ce bulletin, ou circulaire, est rédigé par des militants pour qui le siècle commencé est gravement menacé par le capital, et pour qui la révolution prolétarienne, prise en main de leur destinée collective par les exploités et les opprimés eux-mêmes, est plus que jamais à l’ordre du jour. Il a pour but de fournir des arguments, des éléments politiques, des propositions d’action et matière à débat à toutes celles et tous ceux qui veulent ouvrir, en France et au niveau international, une issue politique aux luttes sociales qui ne cessent pas.
Cet article a été publié dans Guerre, Moyen-Orient. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.